DERNIERE VENTE JUDICIAIRE

Voir les lots Vendredi 10 juin 2011
Salle 10
Vendredi 10 Juin 2011 à 14h15Catalogue en PDF
+
image lot
LOT ADJUGÉ À 14000 €
Description

BARRA Didier dit Monsù Desiderio (Attribué à) 
Metz vers 1589 - Naples après 1656 
Scène de port dans un estuaire au pied des montagnes 
Huile sur toile (Rentoilage) 
H. 172 - L. 321 cm 

Provenance : Paris, Hôtel Gorges V, Etude Tajan, 12 juin 1995, n° 48 (Attribué à  François de Nome). 
C\' est à  Didier Barra, peintre lorrain de « vedute » actif à  Naples d\\\\\\\\\\\\\\\'où son nom de Desiderius, que semble devoir revenir cette vue de port avec son premier plan largement exécuté, contrastant avec ses architectures spectrales. On sait désormais, grâce aux travaux de la critique, que le pseudonyme de Monsù Desiserio recouvrait l\'activité de deux peintres : François de Nomé (Metz, vers 1592  Naples vers 1623) et Didier Barra. Le premier apparait avant tout comme l\'auteur d\'architectures fantastiques, le second de vues de Naples et de paysages (Cf. Enigma Monsù Desiderio, Un fantastique architectural au XVIIe siècle ; Metz, musée de la Cour d\'Or ; Novembre 2004 -  février 2005 ;Catalogue de l\'exposition Par Maria Rosaria Nappi, Monique Sary, Nicole Dacos et Eduardo Nappi). La composition est divisée horizontalement en deux parties, relevant de modes représentatifs bien distinctes. La partie inférieure, brossée sur une dominante d\'ocre brun avec l\'arrivée des galions dans l\'arc de l\'estuaire, évoque, selon nous, dans sa restitution d\'éléments observés, l\'art de paysagiste de Didier Barra, tel qu\'on peut le voir dans la vue de Naples du musée de Hartford, et plus tard, dans sa maturité, les deux Vues de Fiume (Cf. Maria Rosaria Nappi, François De Nome e Didier Barra ; C 23 ; pp. 246  247.  Milano 1991). La partie supérieure est traitée au contraire sur un mode allusif. La manière de tracer les architectures avec soin, dans des tons ivoirins, sur des rythmes linéaires, en marquant bien l\\\\\\\\\\\\\\\'arrondie de la partie cintrée, délestée de tout effet expressionniste, est présente, elle aussi, à  différentes reprises dans son oeuvre, que ce soit dans ses vues de Naples et ses paysages, ou dans ses représentations architecturales (Cf.Vue de la place Saint  Marc à  Venise ; Catalogue cité ci-dessus, pp. 46- 47).

BELLES ENCHERES

M